4 conseils pour créer son jardin aromatique

plantes aromatiques

Vous rêvez d’un jardin potager composé de belles plantes aromatiques mais vous ne savez pas par où commencer ni lesquelles choisir ? Souvent faciles à cultiver et nécessitant généralement peu d’espace, les herbes aromatiques ont tout bon. Voici 5 astuces pour vous lancer !

1. On détermine l’emplacement 

Vos plantes aromatiques iront plutôt sur votre balcon, dans un jardin ? Dans un carré potager ou dans une jardinière ? Commencez par déterminer les espaces dans lesquels vous souhaitez cultiver vos aromates. Bonne nouvelle : les plantes aromatiques sont habituées à notre climat et poussent facilement, tout en exigeant peu de place. Que vous ayez un rebord de fenêtre, un balcon ou bien un grand jardin, tout le monde peut donc se lancer.

Si vous penchez plutôt pour un jardin aromatique sur le balcon, pensez à distinguer les plantes qui peuvent être en pots, comme le thym ou le romarin, et celles, comme le persil, qui préfèreront les jardinières. 

Notre conseil ? Privilégiez un endroit proche de votre cuisine pour pouvoir en profiter souvent et rapidement ! 

2. On choisit ses herbes aromatiques

Certaines herbes sont les stars des jardins aromatiques. Vous hésitez parmi la multitude de choix possibles ? Voici quelques indispensables :

  • Le basilic : on ne le présente plus, il est partout dans nos recettes de cuisine et se décline à l’infini dans nos assiettes. Envie d’une petite touche d’originalité ? Optez pour le basilic citron !
  • Le thym : pour apporter une touche méditerranéenne à vos plats, rien de mieux que le thym ! Cette herbe apprécie le soleil et requiert peu de soin.
  • Le persil : le persil peut très bien s’adapter à la mi-ombre car il apprécie les terres fraîches. C’est l’un des must-have du jardin aromatique.
  • La menthe : elle se cultive facilement et peut aussi vivre dans un jardin que sur un balcon. La menthe est parfaite pour apporter une touche de fraîcheur à vos préparations.

3. On cultive… comme il faut !

Si beaucoup de plantes aromatiques apprécient une exposition très ensoleillée, ce n’est toutefois pas le cas de toutes. Pensez donc bien à étudier les besoins de chacune. Par exemple :

Si vous disposez d’un espace très ensoleillé, le thym, l’origan ou le romarin s’épanouiront totalement. Le basilic, la ciboulette, la coriandre ou l’aneth se plairont également dans un endroit ensoleillé, sans excès.

Si votre exposition est plutôt à mi-ombre, tournez-vous du côté de la menthe, du cerfeuil ou bien du persil

Plusieurs herbes aromatiques peuvent être cultivées dans la même jardinière, à condition que leurs besoins en eau soient similaires, ainsi que leur exposition.

4. On arrose… avec modération !

Attention, certaines plantes aromatiques craignent l’excès d’eau. C’est le cas par exemple du thym, du romarin ou du laurier. L’arrosage excessif peut donc être nocif pour elles, d’autant plus pour les aromates en pot.

Il est souvent préférable de préférer quelques arrosages longs et profonds une à deux fois par semaine, plutôt que des arrosages répétés mais superficiels. Rien de mieux que l’observation pour comprendre les besoins de vos plantes. On reste donc attentif à leur évolution et on trouve le juste milieu, entre trop.. et pas assez !

Laisser un commentaire